crédit : bala bala

On le sait tous, l’ère du mp3 et d’internet a été une bénédiction pour bon nombre de diggers impulsifs. Cependant Youtube, Soundcloud et les autres plateformes de téléchargement n’enlèveront jamais totalement l’intérêt du vinyle, qui persiste, survit et revient même grâce aux passionnés de tout âge.

Cette semaine, on vous propose une sélection pointue et éclectique de vinyles trouvés dans les bacs du shop de référence à Montpellier : le Comptoir du Disque. On vous a donc sorti 10 pépites en plus d’un podcast radio 100% vinyle de plus d’une heure. Entre reggae, afrobeat, house, cumbia et hip-hop, cet échantillonnage révèle explicitement le potentiel du shop pour les plus fins diggers.

1 – Twit One – Steppingstones

Les beatmakers allemands ont quelque chose de particulier. Parmi eux se trouve Twit One, que vous pouvez connaitre également sous son autre alias Wun Two (quand il produit de la house). « Steppingstones » est sa première sortie sur Melting Pot Music, véritable niche de producteurs et MCs allemands – dont un certain Suff Daddy. Cet album, édité en un magnifique vinyle de 10 pouces (25cm), rassemble l’empreinte du producteur de Cologne : sonorités jazz, des beats épurés et des samples finement choisis (dont un excellent édit d« Everybody Loves the Sunshine » de Roy Ayers). Une perle pour les collectionneurs de beats.

2 – Tony Allen & Africa 70 – Hustler

On en beaucoup parlé par chez nous de ce disque (à lire l’article dédiè)… Avec le petit mystère qu’il y a eu avec sa sortie, sa promotion et son édition, on a pu le trouver avec chance au Comptoir du Disque. Édité par Comet Records, l’un des labels qui fait les beaux jours de bon nombre d’aficionados d’afrobeat, « Hustler Disco Afro Reedit » est ce genre de pépite pure qui mérite autant de s’écouter sur un dancefloor qu’à domicile. Avec la version afrobeat originale de « Hustler » de Tony Allen et ses remix plus orientés house et disco par Mad Rey et Mr Scott, ce vinyle est un « must have ».

3 – Souleance – Tartare

Avant dernier EP du duo formé par Fulgeance (Ed Banger / Musique Large) et Soulist (What The Funk? / The P Show), à qui l’on doit quelques une des meilleures inspirations électroniques. Que ce soit de simples ré-edit astucieux, comme sur celui de Chemise, ou d’hommages à la musique brésilienne sur l’EP « Jogar« , les deux parisiens voient juste. « Tartare » c’est une sorte d’album qui se fout des genres. Aussi bien funk, hip hop, disco ou house, les 8 titres prouvent l’aisance des Souleance à produire.

4 – Ken Boothe – You’re no Good

Prenez du reggae, faites le revenir avec une pointe de soul et vous obtenez un magnifique Ken Boothe.   La compilation « You’re no good » sortie en 2006 sur le label anglais Attack regroupe une douzaine de titres mythiques de l’artiste jamaïcain. Que ce soit dans le morceau « Artibella » ou encore « Not For Sale« , la voix de Mr. Rocksteady – ainsi le surnommait Coxsone Dodd, patron du studio One – ne vous laissera pas indifférent.

5 – Ice Cube / Mobb Deep / Ice T / Chuck D / RZA – WHERE YA AT ?

Que vous dire sur ce disque ? Mis à part le simple fait qu’une dizaine des poids lourds du rap américain (Ice Cube, Mobb Deep, Ice T, Chuck D de Public Enemy, RZA, Smooth B, et j’en passe…) ont collaborés sur une track de cinq minutes, mais que celle-ci n’a jamais réellement eu la considération qu’elle méritais. « Where You At ? » sorti discrètement en 1995 sur le label MARGELA Entertainement (une branche du géant SOLAR) est extrait de l’album de One Million Strong du rappeur Ice Cube.

6 – The Rurals – Once Again

Pêng. Ce nom ne vous dit peut être rien. Nous non plus. Enfin, ça c’était avant que ce disque ne nous apparaisse comme par magie après de longues heures, accroupis, dans les bacs de House à 5€, à s’éreinter les lombaires. Le label Pêng, crée en 1999 en Angleterre, propose de nombreuses release de house aux influences soul, jazz. Sur l’EP Once Again, c’est le duo The Rurals, fondateur du label, qui nous propose une house groovy à souhait. Entre solo de synthés, lignes de basses cadencées et de puissants fender rhodes, ce disque est une des surprises de la sélection et saura séduire les amateurs et chineurs de house.

7 – Orquestra El Macabeo

Si on vous disait qu’une bande de punk originaire de Puerto Rico s’était lancée avec plus ou moins ironie à produire de la salsa, certains ne nous croiraient pas. Pourtant Orquesta El Macabeo semble être un peu plus expérimenté que des punks, « métalleux » ordinaires. Co-produit par Peace & Rhythm, Discos de Hoy, Electric Cowbell, El Paso, Chacho, Entes Anomicos et Lucha Libre Discos, « Macacoa/No Sé Cuando Llegué » est un 45 tours que vous ne trouverez pas dans tous les disquaires … et on ne l’aurait d’ailleurs pas déniché sans les judicieux conseils de Franck.

8 – Jaymz Nylon ‎– One Nation / Brooklyn Loves You

Future jazz, Deep house, Abstract… Nombreux pourraient être les termes pour qualifier l’EP de Jaymz Nylon, sorti sur le label IrmaRecords en 2001, tant les remix qui y sont compilés touchent à différents genres. Toujours est-il que les racines africaines sont belles et bien présentes dans toutes les tracks du projet, notamment dans One Nation, remixée par Recloose. On y retrouve la rythmique incontestée du producteur de Detroit, associée aux assonances plus tribales du morceau original. Un alliage bouillant.

9 – Voilaaa – On te l’avait dit

Ils ont le sens du groove chez Favorite Records. De la ré-édition de « Stand on the World » par les Joubert Singers en 2012 aux compilations « Disco Reggae » ou « Brazilian Disco Boogie »  jusqu’aux « Chinoiseries » d’Onra, il est difficile de se retrouver bredouille face à leur catalogue (plutôt conséquent). Imaginé et dirigé par Bruno « Patchworks » Hovart,  « On te l’avait dit » est un album qui traversera les saisons et les années tellement ça transpire le groove, avec des sonorités afro et caribéennes qui se mêlent à perfection avec la puissance du disco.

10 – Tom Churchill – Your Move / Check Mates

Vous allez surement vous chauffer les genoux et le dos, mais sachez le : il faut aller fouiller dans les bacs de vinyles en vrac, au sol où pas forcement tout le monde jette un œil. Cet EP de Tom Churchill en est l’exemple parfait. Avec son artwork racoleur, « Your Move/Check Mates » est une balade deep house aux sonorités un tantinet acid. Sorti sur Headspaces  (son propre label) en 1999, le projet offre juste un mince aperçu de la discographie de Tom Churchill.

Il ne vous reste maintenant qu’à vous déplacer, laisser votre ordinateur de côté et vous pointer au Comptoir du Disque à Montpellier. On vous garanti une bonne pioche.

COMPTOIR DU DISQUE

Ouvert de 11h à 19h du lundi au samedi

4 Place Pétrarque

34000 Montpellier