Le baile funk s’est exporté et a traversé les continents depuis que Sango et Soulection ont mis le nez dedans. On vous donne un autre classique du genre, brésilien cette fois, avec « Complexo » de Carlos.

50:50:120

Loin du côté plus mainstream au Brésil, « Complexo » est l’un des plus grands classiques quand il s’agit de baile funk. Sorti discrètement en 2014, l’album ne prend pas une ride et rivalise toujours avec tout ce qui peut émerger de nos jours. Loin d’une étiquette « tropicale », Carlos a réussi à exporter sa musique jusqu’en Europe ou aux Etats-Unis, notamment grâce à « Satisfacao ». Avec une diversité rare pour le baile funk et une utilisation des codes, le reste de l’album est d’une extrême précision : « Caôzada part » avec l’excellente Mc Ludmilla est devenu, avec le temps, l’un de mes morceaux favoris tout autant que « Vai (ponte) » ou « Complexxxxo part. Savio ». D’une qualité rare comparé à ce qui peut marcher au Brésil, ses productions sont même allées jusqu’aux oreilles de Sango et d’autres pontes du baile funk comme Neguim, RIVR ou Abjo. Pour les initiés, amoureux du Brésil jusqu’aux aficionados du genre, « Complexo » est clairement l’album indispensable à avoir sur soi. De plus, il est en téléchargement gratuit sur Bandcamp.