OK, vous aimez les gros festivals, du son à en perdre les oreilles, des gueules de bois qui n’en finissent plus et tant mieux, nous aussi ! Sachez qu’il est aussi agréable de sortir de ces machines à fric pour se retrouver dans un lieu et une ambiance plus intimiste. Le Hortus Live pourrait être l’événement qu’il vous faut !

C’est situé à 25 minutes de Montpellier, dans la vallée du Pic Saint Loup, à Valfaunès pour être précis, que se tiendra le 22 Juillet la deuxième édition Hortus Live. Collaborant avec l’équipe de programmation du Worldwide Festival (étonnant hein …!), l’association Hortus Events avait déjà fait une belle entrée en matière l’année dernière en invitant Emile Omar (tropical discoteq/Radio Nova), La Yegros ou encore Ghost of Christmas. Pour cette seconde édition, la programmation s’étoffe et se trouve être nichée de surprises.

À commencer par Vaudou Game et la furie de son band leader. Après un premier album révélateur sur Hot Casa Records, la fusion entre la musique vaudou du Togo et du Benin avec l’afro funk envoute toujours autant et le band leader Peter Solo a le don de faire des vrais tubes. Représentant à coup sûr son dernier album Kidayu, sorti en septembre dernier, attendez vous à un live plein d’énergie, mais vraiment … plein d’énergie. Autre belle tête d’affiche, Guts fera le déplacement le 22 juillet prochain, du soleil et du sable plein les poches. Maintenant adepte du « beach diggin » (au nom de ses compilations du même nom), l’ancien beatmaker d’Alliance Ethnique, enchainera ses plus belles pépites trouvées au quatre coins du globe, du Brésil à la Jamaique en passant par le Péru ou Trinidad et Tobago.

Avec quasiment 20 années derrière les platines, de ses premières bloc-party à New York jusqu’à son propre label (Wonderwheel Recordings) et un tube planétaire avec Quantic, Nickodemus n’a résolument pas pris sa retraite en tant que DJ. Assemblant l’énergie de la funk au beats hip hop et à d’autres musique latines et électroniques, ses sets ont toujours été une source de bonne humeur et défoulement libérateur: sa performance au Hortus Live ne passera pas inapercue.

Sly Johnson, (semi) révélation de 2017, que beaucoup connaissent déjà à travers le mythique Saïan Supa Crew, a re-surgit sous le nom Tagi et “YOUARESURROUNDED », un nouvel album rempli de promesses.  Passé du Hip Hop à la Soul, puis de la Soul au beatmaking ; du flow au chant, puis du chant à la production, Sly Johnson n’a jamais vraiment changé d’univers. Juste a-t-il varié la direction de sa boussole musicale pour naviguer dans le groove. Ce dernier opus nous ramène directement à l’époque de Slum Village et à cette vibe du hip-hop qui ne devrait jamais s’épuiser tant elle est organique. Avec des feats comme Rapper Big Pooh et Georgia Anne Muldrow, « YOUARESURROUNDED » était l’une des belles claques venues de France pour cette première partie de 2017.

Ajoutez à cela le jazz d’Erik Truffaz et une sélection des meilleurs vignobles du coin et on peux vous promettre un moment plus qu’agréable, entre folies et délices en tout genres. Croyez nous, on pèse nos mots avant de donner des conseil, le Hortus Live est à ne pas rater cette année.

Convaincu ? courez sur Digitick avant que les places ne s’envolent devant vos yeux.