Koa Jazz Festival – 9ème édition [2016]
© Vincent Bartoli / Pikébook

KOA ?

A l’origine de ce beau projet, le collectif KOA. Une structure basée à Montpellier dont le but est de partager et faire découvrir le jazz. Que cela passe par la création, la diffusion, la médiation ou l’initiation, le collectif se veut un lieu de rencontres et d’expériences musicales.
Le KOA Jazz Festival, c’est donc en quelque sorte,un concentré de tout ça. De nombreuses soirées en entrée libre, des rencontres et des projections, dans différents lieux culturels de la ville.

Le festival de tous les jazz

L’événement représente à lui seul toute la diversité et la richesse du jazz. Qu’il soit world, free, moderne ou traditionnel,  la programmation se veut éclectique et ouverte. Un plus qui lui permet de toucher un large public (plus de 4000 personnes l’an passé), retirant au jazz l’image fermée et élitiste que certains voudraient lui donner.

À l’affiche cette année, la jeune londonienne Kiera Lorelle, dont le nom et le talent commencent à résonner en Europe, notamment en Angleterre et en France. En mêlant des sonorités soul et profondes à des rythmiques plus électroniques, la chanteuse brise les codes pour nous offrir un vrai mélange made in UK.

Les cuivres du trio Journal Intime résonneront aussi durant le festival. Une plongée dans la musique soufflée (trompette, saxophone et trombone), du groove le plus dansant au jazz le plus minimaliste.
Au Chai du Terral (St Jean de Védas), la chanteuse indienne Susheela Raman revisitera, le temps d’un concert inédit, son incontournable album Salt Rain. Un grand moment qui sera introduit par le groupe Zylia, en première partie : une batterie, un vibraphone et un clavier, improvisant entre trip-hop et électro, donnant lieu à un jazz avant-gardiste s’inscrivant dans la réflexion de la musique live et improvisée.

L’ensemble de la programmation est à consulter ici.

 

De nouveaux lieux et partenaires

Ce dixième anniversaire est aussi l’occasion pour le festival de voir plus loin et d’agrandir son champ d’action. Le Chai du Terral, le Thêatre de la vignette, le Musée des moulages (avec une sieste musicale rythmée par Mooncat), le cinéma Utopia (où sera projeté un documentaire sur le jazzman Don Cherry) ou bien encore La tendresse (où sera proposée une action de médiation destinée aux enfants), font partie des nombreux partenaires et lieux venant s’ajouter à ceux de l’an passé.

 

Réserver ses places