Athens of the North re-édite en version CD et digitale « Portrait of a Gemini », l’oeuvre unique de Penny Goodwin. Retour sur une gemme soul funk, réservée auparavant aux grands collectionneurs de vinyles.

a1508118304_10

Penny Goodwin écumait les bar mitzvahs, mariages ou chantait encore à l’église aux côtés d’Al Jarreau dans sa ville natale de Milwaukee, dans le Wisconsin. Une fois le domicile familial quitté et affranchie de tout système scolaire, elle s’envole pour performer autour de ce grand pays qu’est les Etats Unis. Elle s’envole pour Alfie’s, le Sardinio, aux grands clubs de Chicago jusqu’au Cesar Palace à Vegas.

Malgré son talent, peu de traces de son oeuvre sont connus des plus grands diggers de sons, ce qui fait de « Portrait of a Gemini » le seul album studio de sa carrière. Aux côtés d’autre artistes, tels que le guitariste Phil Upchurch ou des membres du Chicago Symphony Orchestra, Penny Goodwin reprend avec talent Marvin Gaye sur (l’incroyable!) « What’s Goin on » ou encore d’autres covers de Gil Scott Heron. De plus, épaulée par son manager Sy Lefco, Penny Goodwin ajoute ses propres compositions à l’album, dont l’inoubliable « Too soon to be old » que je classe désormais parmi mes classiques soul et early funk.

Cette gemme soul, funk a eu du succès auprès des grands collectionneurs de disques. Pour vous dire, le vinyle originale est toujours vendu pour plus de 300 euros sur Discogs. Une spéculation que l’on peut presque comprendre. « Portrait of a Gemini » est l’oeuvre d’une vie, un album unique, mystique qui te donne presque l’envie d’écrire des scénarios sur cette fille originaire d’une petite ville du Wisconsin qui a  quitté son patelin pour conquérir le monde avec comme seule arme, sa belle voix. Mon scénario n’est pas totalement terminé mais la bande son est déjà trouvée.

L’album ne resteras pas oublié, grâce à l’excellent label Athens of the North qui vient de ré éditer « Portrait of a Gemini » en version digitale et CD sur Bandcamp et sur son site. Pour les collectionneurs de vinyles cependant, accrochez vous les prix ne sont pas prêt de chuter…