La house française est en train de récuperer ses lettres de noblesses. Loin de moi le terme de « French Touch » mais plutôt celui de mouvement, d’une vague grandissante de producteurs, labels et organisateurs d’évènements qui nous surprennent de plus en plus. On peut simplement citer l’équipe de DKO Records, Skylax, La Mamie’s ou encore des producteurs comme Folamour, Mezigue, Mad Rey ou Neue Grafik, pour avoir un exemple concret de ce qui se trame en ce moment.

Sans prétention mais avec cette même énergie aussi naturelle, In Any Case Records est le label que je cherchais depuis longtemps. Co-crée par le lyonnais G2S (dont le prochain EP sort sur la Chinerie), Johanna qui serait à l’origine de cette même Chinerie et enfin le producteur parisien Malouane, le label cultive une certaine touche, un je-ne-sais quoi qui le rend unique et indispensable. Avec un passion pour le hip-hop, le disco, la funk et toutes musiques « des origines », comme ils aiment le préciser, on met le doigt sur une nouvelle génération qui n’a plus peur de casser les barrières de genre, tout en gardant une ligne commune. Avec une première compilation réussie et remarquée, In Any Case a remit le couvert parfaitement avec la deuxième édition. Aussi impressionnante la première, IAC002 me redonne espoir. Cet espoir dans des producteurs français qui se rapprochent d’avantage du groove, mélangent les univers et se passionnent pour le groove. Tell  est le premier à ouvrir cette compilation avec ce « Life Is Rhythm », dont les accords de rhodes vous laisseront des frissons à coup sur, avant de laisser la place au patron G2S qui palpe avec perfection les caractéristiques d’un morceau deep en ajoutant les ingrédients qui font trémousser un public avertis. S’en vient ensuite l’excellentissime « 667746 », du second co-fondateur Malouane qui maîtrise brillamment le clavier à son tour : la perfection est proche, du moins le ressenti  ne peux mentir. Manuel Nie continue ce marathon rempli de groove et de sonorités deep sur « Brasilholzschlaeger » avant d’arriver sur Ibn Saaba, un oiseau rare lyonnais qui brise les barrières avec « Stupid Loop », un beat lo-fi de 1min30 à la basse mystique qui perpétue cette affiliation au hip-hop d’In Any Case qu’on avait déjà validé sur la première compilation avec « Dumb Ruller » en featuring avec G2S.