Commençons brièvement par présenter le fameux Gilles Peterson. DJ de renom, ancien patron de plusieurs grands labels comme Acid Jazz et Talkin Loud et plus dernièrement de Brownswood recordings, ce français exilé en Angleterre dans les années 80 a été l’une des figures montantes de la radio et des clubs de sa capitale jusqu’à aujourd’hui. Devenu l’un des tastemakers les plus respecté, il a développé ce principe de worldwide music, en brisant les frontières de genres et d’origines, bien avant l’avènement d’internet, du streaming et la diffusion massive d’œuvres musicales.

Dans ce même leightmotiv, le Worldwide festival voit donc le jour naturellement, de la rencontre du collectif Freshly Cuts et Gilles Peterson. De bonne entente et de discussions, le festival fait ses premiers pas en 2006 dans la ville de Sète avant de monter en puissance deux ans plus tard et devenir l’un des rendez vous incontournable de l’été. Dès lors, à travers des lieux atypiques comme le Théatre de la Mer, le Mole St Christ, le CRAC (Centre d’art Contemporain) Madlib, 4Hero, Ame, Jazzanova, Jamie XX, Romare, Moodyman, Marcos Valle et bien d’autres se déplacent.

Même si comme chaque années, on se permet de se pointer les yeux fermés, on s’est dit que vous décrypter un bout de la programmation de cette 12ème édition ne serait peux être pas une mauvaise idée… Entre têtes d’affiches internationales, artistes protégés de G.P et révélations de l’année, ce line up est encore une fois très inspirant.

À commencer par Bradley Zero dont le parcours devient plus que prometteur. Globe trotteur et partie intégrante de Boiler Room à ses débuts, il est maintenant à la tête de Rythm Section International, l’un des labels londoniens en plein essor, qui a notamment produit Henry Wu (également présent), Al Dobson Jr, Hidden Spheres ou encore Jordan Rakei sur son alias Dan Kye. Ses DJ Sets, éclectique à souhait, on déjà fait tourner la tête de quelques uns d’entre nous… Coté jazz, on peux toujours faire confiance à GP pour inviter quelques noms emblématiques et d’autres figures montantes. Sun Ra Arkestra sera au Théatre de la Mer le samedi aux coté d’Henry Wu, d’Antal et de Dj Gomez, rien que ça… Shabaka & the Ancestors, Sarathy Korvar, Nubya Garcia ou encore IG Culture représenteront quant à eux cette scène anglaise jazz en pleine émulsion.

Le Portugal et le kudoro seront mis en avant avec Dj Marfox tandis que Jonwayne et The Black Madonna représenteront les Etats-Unis. Et parce que Gilles Peterson aime sa « famille » et son label Brownswood, vous retrouverez encore une fois Mala, Motor City Drum Ensemble, Tris Tian, Simbad, Dayme Arocena et pour la première fois Esa Williams, band leader d’Ata Kak dont le dernier EP « Aweh » sur Dekmantel a clairement marqué les esprits. Le grand absent de la line up est Lefto, dont les Dj set ont tout de même marqué quelques unes des éditions précédente.

En bref, une line up pointue, efficace, qui ne nous décevra pas encore une fois. Et comme si ces quelques mots ne suffisaient pas, on vous offre une petite playlist pour lever le voile sur les quelques doutes qui vous reste !

Les pass se sont vite vendus, les habitués ont déjà tout booké mais si vous voulez y assistez il reste tout de même des places à l ‘unité sur le site internet. Pour les plus aventureux et déterminé, vous pouvez toujours vous essayer de trouver un pass sur la page facebook du festival ou sur d’autres site d’échange de billets.