Chroniques

Josman muscle son jeu avec son premier album JO$

Teasé ces derniers mois en grande pompe à travers quatre titres – Loto, WOW, L'occasion, V&V – donnant le ton plutôt sombre de l'album et nous rappelant l'évidente qualité d'une nouvelle collaboration entre le rappeur de Vierzon et son fidèle acolyte et producteur Eazy Dew, JO$ vient mettre fin à l'attente et risque de tourner en boucle pendant un long moment.
Dossiers

Phocean Phalanx : première release de Métaphore Industrie

Le premier disque pour un label, c'est un peu comme une naissance, un heureux événement ! C'est avec une grande fierté que le label de Métaphore Collectif nous présente "Phocean Phalanx", par Empire State. Cinq tracks pour se défouler et appréhender la musique d'une autre manière.

Jukebox

Cleric

Fragments of a Portrait

Comme à son habitude, l'énigmatique producteur anglais nous abreuve de sa techno atmosphérique. C'est profond et mystérieux, et ça se passe encore sur C L E R G Y.
Cleric

Fragments of a Portrait

Lando Chill

Black Ego

FarragoL & NICKELMAN

FarragoL & NICKELMAN

Allysha Joy

Acadie : Raw

Ahwlee

liteist.

Podcasts

Station Gazo #100

11/10/18100 émissions pour la Gazo. Comme un anniversaire qui tombe bien, en plus de diffuser de manière hebdomadaire sur Piñata Radio, la Gazo reprends du service à Montpellier et...

Station Gazo #100

11/10/18100 émissions pour la Gazo. Comme un anniversaire qui tombe bien, en plus de diffuser de manière hebdomadaire sur Piñata Radio, la Gazo reprends du service à Montpellier et...

StationGazo #99

03/10/18De retour au micro et plus largement sur Piñata Radio, Sy fait sa rentré dans un 99e épisode de Station Gazo. Du beatmaking au jazz, au funk à la house, c'est toutes ses de...

Playlists

Playlists

WEEKLY Drop #25

Encore une semaine chargée pour les producteurs, et des heures à digger pour nos rédacteurs. Comme d'habitude, on vous compile ça dans la Weekly Drop.

Vidéos

VOIR

Leo Roi sort le katana pour « Chinois Gang »

Entouré de ses deux acolytes Nue et 齐昆羽 (Google Traduction a planté), Leo Roi retourne une nouvelle fois le rap-jeu en quatre minutes incroyablement lunaires. Entre deux phases un-peu-racistes-mais-pas-trop, le jeune montpelliérain n'hésitera pas à traiter certains des sujets qui préoccupent le plus les français. Ici, il n'est plus question de chinoiseries, mais bien davantage de Jackie Chan et de cocaïne.