Ils sont rares, très rares, ces festivals qui osent encore. Parmi quelques irréductibles, on y trouve BAZR. Comme un moment festif et privilégié dans une période qui s’y prête normalement peu, BAZR signera une sixième édition à la hauteur de ses précédentes. Qu’on y danse ou qu’on arpente les stands de son marché de Noël, on laisse notre confiance entre de bonne mains.

Un festival familial, pop et festif

Si il y a quelque chose que l’on n’enlèvera pas au BAZR , c’est bien sa ville : Sète. Si elle ne fait pas office de capitale administrative dans le Languedoc, les choses qui s’y passent sont bel et bien différentes quand il s‘agit de culture. Avec sa saison estivale qui bat des records, ses musées, ses mets et ses traditions, Sète est une ville originale et propice à la fête. Autant vous le dire, peu importe la saison, en terre sétoise la nourriture n’est pas laissé pour compte. C’est pourquoi Unaenime Collective, à l’origine du projet, garde encore une fois l’aspect culinaire local au centre du festival. Au sein de son traditionnel marché de Noël, qui occupera l’un des deux hangars de l’espace De La Rosa, se tiendront également des disquaires, des stands de vêtements, de bijoux, de poteries, de sérigraphie et de tatoueurs. De quoi s’attaquer aux cadeaux de Noël tout en gardant le smile.

Et comme on y va aussi et surtout pour la musique, l’événement a déployé une programmation dont lui seul a le secret. Entre performances lives, DJ sets, karaoké techno et autres animations cool et décalées, c’est une liste d’artistes aussi qualitative qu’originale qui ambiancera le festival du vendredi au dimanche. De la fraicheur insolente du collectif pop Catastrophe en passant par l’icône de la techno Chloé, le boss Adrien Cordier en aura prévu pour tous les goûts. Et si vous avez peur de vous trémousser devant une programmation obscure, un peu trop pointue : sachez qu’à chaque édition ses têtes d’affiche. En 2017, nous dansions entre autres devant The Hacker et Franz Ferdinant en DJ set – vous avez bien lu ; en 2018 nous fermerons les yeux au son des expériences sonores de l’illustre Rone ou du classique/electronique envoûtant de Bachar Mar-Khalifé. Par ailleurs venue tout droit de Montpellier, votre radio superstar préférée fera elle aussi le déplacement, et si vous cherchez la perle rare durant ces trois jours de festivités, c’est donc le takeover Piñata qui vous comblera. Eh oui.

Cerise sur le gâteau, Piñata hack votre weekend

Grande nouveauté de cette année (en tous cas en ce qui nous concerne), le festival nous donne effectivement carte blanche pour un takeover radio de trois jours. Ok… débuts de soirées. Kézako ? Le festival nous confie la gestion d’un espace dédié, une scène à part entière où s’enchaîneront les DJ sets – bien évidemment retransmis en direct sur Piñata Radio. Au programme des réjouissances : la venue d’amis de la radio, d’artistes qui gravitent autour de nous et de notre programmation, qui partagent une même idée du groove et de la fiesta. Vous pourrez y apprécier entre autres la douceur de Velvetian Sky ou les rythmiques acérées de Sheitan Brothers, mais aussi y danser au son d’émissions que vous connaissez bien comme La Gazo ou Ventilateur Jazz.

Qui dit takeover dit forcément plateau radio. C’est pourquoi nous vous concocterons un direct aux petits oignons, accompagné d’interviews et de talk. Ce sera aussi pour nous l’occasion d’arpenter le festival, de vous rencontrer et de vous donner la parole ; bref, de remuer les codes de la radio une bonne fois pour toutes. D’ici là, vous pouvez retrouver la programmation complète du BAZR Festival sur leur site et sur leur événement Facebook. Pensez à choper vos places, autant de bonne humeur c’est qu’une fois par an !