La saison 2017/2018 a été l’année du rassemblement pour ces 3 collectifs, BFDM (Lyon), Positive Education (St Etienne) et Metaphore Collectif (Marseille). Une réunification logique pour ceux qui partagent une idée similaire de l’esprit de la fête, avec pour mot d’ordre : sous trois drapeaux, le même combat. Un combat contre les grandes multinationales du divertissement, contre les gros qui écrasent les petits, en somme. Cette année, l’idée est de partir à la conquête des grandes scènes de l’hexagone en commençant par Marseille, chef-lieu de Metaphore Collectif. L’histoire recommence là où elle s’est arrêtée, au Cabaret Aléatoire, la scène cathédralesque de la Friche, dotée d’un nouveau système-son en quadriphonie.

Côté booking, c’est Simo Cell et J-Zbel qui représenteront BFDM. Deux talents et membres éminents du collectif. Le second nous présentera son nouveau live et étalera son répertoire techno influencé par la culture rave des années 90, teinté d’acide et de jungle. Les papas de Positive Education, Les Fils de Jacob, seront à nouveau de la partie tandis que White Mamba, pour son premier live, officiera pour les locaux de Metaphore Collectif.

Après un passage au Sucre en avril et une place de choix à la Station Gare des Mines le 28 juillet dernier, le crew semble désormais posséder les armes pour convertir le territoire français.

Voir : BPM, le collectif qui veut faire bouger la scène électronique

Plus d’infos sur la programmation ici.