Pour la petite histoire, le Cicada Festival est né de l’amitié de jeunes passionnés, réunis autour des arts visuels et de la musique électronique. À l’initiative, trois enfants du pays, Julien Tourel, Mickaël Martinez et Swed, rapidement rejoints par deux copains de l’Uzège, Luigi Caligo et Charlotte Maupas. La tenue de la première édition du festival – résultat d’une campagne de crowdfunding rondement menée en 2017 – se soldait par une réussite. Pour confirmer, les uzétiens remettent le couvert le samedi 26 mai prochain de 11h à 2h avec un nouveau format, pour notre plus grand plaisir.

Le festival se déroulera dans l’intimité du jardin de l’Évêché au sein de la charmante ville d’Uzès, entourée de vignes et d’oliviers. Un lieu ouvert, dans tous les sens du terme. Côté cymbalisation, la cigale présentera les talentueux DJs et producteurs Bellaire, Melokolektiv et Sweely. On y retrouvera également le collectif Notime, ainsi que plusieurs DJs locaux tels que Vincent Privat ou Tmzk, notre DJ maison. Côté street-art, les oeuvres géométriques de Wobe Johnson et les dessins de NOON prendront vie lors de performances artistiques en direct. En ville, les fresques murales géantes d’un Hopare ou les réalisations abstraite-réalistes de KogaOne sauront attiser votre curiosité.

Le Cicada Festival s’inscrit définitivement dans une nouvelle génération de festivals comme on en fait encore trop peu. Celui-ci se veut rassembleur, intergénérationnel et à taille humaine. Par son approche pluridisciplinaire, sa programmation musicale/street-art de qualité est conçue pour un large public… Et ça, on aime beaucoup !

8€ sur place. Prévente à 5€. Réservez vos places ici.