Grand fan de musique depuis toujours, le britannique Alex Bartsch a réalisé un travail considérable pour son livre « Covers« . Ce photographe s’est épris des pochettes de vinyles vintages de la grande époque reggae du Royaume-Uni. Après des années de recherche, il a finalement réussi à retrouver les lieux de 50 pochettes produites entre 1967 et 1988. Tenues à bout de bras et parfaitement repositionnées afin qu’elles transparaissent dans leur paysage d’origine, les photos de ces couvertures parlent d’elles-même. Elles montrent à merveille l’évolution de l’architecture et de l’environnement de Londres. Un voyage dans le temps, parfois 42 ans plus tard, qui nous replonge dans la culture urbaine et parfois oubliée de l’identité musicale britannique.

Le projet, réalisé en étroite collaboration avec Alman Newman de One Love Books, a voulu pousser la documentation encore davantage afin d’étayer l’histoire de ces photos. Les deux passionnés se sont donné du mal afin d’aller à la rencontre des personnes présentes à l’époque, et parfois obtenir des interviews des producteurs, des artistes ou des photographes. Durant plus d’une décennie, ils ont ainsi parcouru les rues de Londres en quête de réponses, apportant des légendes aux couvertures de ces vinyles emblématiques.

Parfait pour tous les fans de reggae, de vinyles ou de photographies vintage, ce livre unique reflète à merveille l’expression « chercher une aiguille dans une botte de foin » : un travail minutieux et incroyable, qui fait du bien aux yeux.

Crédit : Alex Bartsch
Crédit : Alex Bartsch
Crédit : Alex Bartsch
Crédit : Alex Bartsch
Crédit : Alex Bartsch
Crédit : Alex Bartsch