Comme à son habitude, Dab Rozer vise juste et aborde les sujets simples qui nous touchent. « Episodes » se fait l’écho d’une vie de jeune des plus banales : ça chill entre potes, ça joue à la Play et ça fricote avec les substances à moitié légales. Ultime opus de sa série, « Tous les jours » décrit ainsi le train de vie que l’on est un certain nombre à connaître : celui du décalage horaire volontaire, de l’endormissement tardif et du réveil délicat. Bières à la main, qui ne s’est jamais laissé porter jusqu’à pas-d’heure par les trottoirs tranquilles de sa ville endormie ? On vous le concède, probablement beaucoup de gens. Mais si le morceau réveille quelque chose en vous, ce n’est sûrement pas votre cas.

Côté son, Høbøy sublime la voix du rappeur avec quatre tracks atmosphériques et riches en émotions. L’artiste sortait il y a un an F&F, un EP discret mais qualitatif, qui prouvait d’ores et déjà toute sa maîtrise de l’art compliqué du beatmaking. L’hérédité est évidente, Høbøy a bien trouvé sa patte : entre future beats texturés, trap agressive et nappes planantes, le jeune homme se positionne sur un terrain bien à lui. La collaboration des deux copains fait donc figure d’ovni dans le paysage actuel, association étonnante de la voix langoureuse de l’un sur les beats efficaces de l’autre. « Episodes » tourne en boucle sur nos systèmes-son, on ne peut que vous conseiller d’en faire de même.

Pour streamer et acheter « Episodes », c’est par ici.