Encore une fois, Jakarta Records ne nous déçoit pas. Après Mndsgn et Ivan, c’est au tour de Juju Rogers et Bluestaeb de co-signer un album. Fruit de leur rencontre, « Lost In Translation », c’est 10 titres influencés boombap d’une efficacité confirmée. 

a3146963813_10

Certains labels peuvent gagner ta confiance rapidement. De l’Allemagne jusque dans toute l’Europe, Jannis Stürtz (Habibi Funk) et Malte Kraus ont réussi petit à petit, depuis 2005, à créer un véritable roster digne des plus grands. Clairement orientés hip hop, les premiers à sortir des projets sont des pontes tel Robot Kotch, Looptroop Rockers jusqu’à Iamnobodi, Ta-Ku et Kaytranada. Toujours dans une même dynamique, la famille Jakarta s’est agrandie et de nouveau producteurs talentueux voient le jour.

Certains se rappellent encore de cet été 2015, période à laquelle Juju Rogers fait son apparition avec son premier projet « From The Life Of a Good-For-Nothing« . Produit par Twit One, Tufu, Bluestaeb et JuSoul, ce premier opus annonçait déjà un univers clairement influencé boombap, assaisonné de lyrics bien taillés, d’une efficacité redoutable. Pour « LIT » Juju Rogers s’associe cette fois avec Bluestaeb, l’un des beatmakers phare de Jakarta Records depuis l’excellent « Rodalquilar« . A l’image de Mndsgn & Ivan Ave, ou encore à l’échelle française, Myth Syzer & Prince Waly, les deux allemands collaborent et co signent l’album. Avec ce projet, il y à comme un message à retenir : les beatmakers sortent de l’ombre, leurs place peut être remise en cause. Suite logique et cohérente de « FTLOAGFN », Bluestaeb ajoute avec perfection sa tonalité à l’univers de Juju Rogers, toujours aussi cosmique, sans agressivité, les productions t’enverront plus loin que tu ne le pensais, de la même façon qu’un album de Blockhead. Mais au dessus de tout cela il y a Juju Rogers, dont la voix grinçante se reconnait parmi tant d’autres, tel un Keith Murray ou Redman. Style confirmé et lyrics aiguisés, le MC exerce son art encore une fois avec aisance. A choisir, les compliments du chef iront vers « Right On« , dont la production plus actuelle rencontre la douceur et la mélodie du MC avec perfection. Autre titre majeur de l’album, « Waitin » fait place à une autre ponte du label, le norvégien Ivan Ave, dont le style et l’univers s’accordent naturellement avec celui de Juju Rogers.

[bandcamp width=100% height=472 album=3116945391 size=large bgcol=ffffff linkcol=0687f5 artwork=small]

Transition sûre, « LIT » est une mise en bouche pour les deux allemands, qui annonceront d’ici 2017 leurs prochains albums solo respectifs. Même si le tampon « boombap » reste sur eux, l’album se veut novateur et prouve que l’un comme l’autre peuvent sortir des sentiers battus sans perdre un public acquis. Réchauffe toi autour d’un feu de cheminée, ou de ton vieux poêle au pétrole, un verre de vin chaud, savoure…