Depuis 2001, l’étape électronique du festival de Radio France se dresse en véritable radar à talents et annonce les tendances musicales. Situé sur la place de la mairie et entièrement gratuit, le festival séduit chaque année des milliers de jeunes et de moins jeunes, gagnant édition après édition son titre d’événement phare de l’été montpelliérain. Comme nous le rappelait l’année dernière Pascal Maurin, programmateur, les festivités s’inscrivent ainsi dans une démarche de démocratisation culturelle, affichant des horaires arrangeants pour les familles (19h – 22h) et laissant le soin aux vacanciers de trouver un after adéquat.

Si les artistes ne sont pas encore annoncés, nous savons tout de même de quoi il pourrait retourner. Le public investira la place Georges-Frêche du 23 au 25 juillet. Le thème de cette année ? L’Europe. Une invitation au voyage autour de la « planète techno » à travers trois capitales : Paris, Amsterdam et Tbilissi. Comme à son habitude, le festival saura évidemment nous contenter d’une programmation pointue, composée de noms inédits à Montpellier. Les organisateurs souhaitent ainsi nous proposer un tour d’horizon des « esthétiques électroniques ». Il va sans dire, Toh-Bohu rimera encore une fois avec découverte. Un festival aussi politique que festif, donc, dont la programmation se fait certes attendre, mais qui ne nous inquiète pas outre mesure. On a hâte.

Evénement Facebook : ici