Du 23 au 26 août 2018, la cité phocéenne accueillera au cœur de ses plus beaux endroits le pari fou d’Anaïs Gruson et Benjamin Aguad. Les deux marseillais ont décidé de se lancer dans un nouveau projet pour casser les codes des festivals habituels. Les deux fondateurs ne sont plus des inconnus dans le milieu, Anaïs Gruson évolue dans le domaine de la communication et de la coordination de festivals depuis quatre ans, son professionnalisme l’a conduite à travailler pour de gros festivals tels que BAZR, Marsatac, This Is Not A Love Song et bien d’autres encore. Pour Benjamin Aguad, ce n’est pas non plus son premier projet : fondateur du collectif Silent Nativ (soirées sous casques), il est aussi à l’initiative du WATSA festival et depuis peu du collectif SOIR. Ils n’en sont donc pas à leur coup d’essai et leur ambition est grande pour ce nouveau festival.

Mucem et fort Saint-Jean – Marseille

Le concept : un festival itinérant explorant les musiques alternatives, de l’éclectisme quant aux artistes conviés, des coups de cœur locaux et des noms internationaux. Ajoutez à cela le point fort du Mirélo Festival, son côté éco-responsable, et le pari est gagnant ! À terme, le festival souhaite devenir zéro-déchet, pour cette première édition ils ont déjà fait le choix d’utiliser des matériaux de récupération pour la scénographie, de préférer des ampoules basse consommation, de proposer de la nourriture végétarienne et d’inciter les festivaliers à utiliser les transports en commun. Un premier pas pour réduire considérablement leurs déchets. Une valeur qu’ils ont souhaité mettre en avant, car Mirélo Festival c’est aussi répondre et trouver des solutions aux problématiques actuelles.

Hugo Mendez

Une programmation qui fait plaisir dans des cadres emblématiques qui plus est. Pour le lancement de la saison 1, l’équipe a décidé de s’implanter au Mucem sur la place d’Armes du Fort Sain-Jean. Un lieu de qualité dans lequel les musiques d’Agar Agar, Buvette et Saint DX résonneront au rythme d’un coucher de soleil marseillais. Une soirée qualitative et positive, avec un partage de la scène, afin de faire découvrir aux festivaliers des musiques qui parfois leur sont inconnues. Pour faire profiter de la richesse du patrimoine phocéen, Mirélo Festival vous invite à bord d’une croisière au cœur des calanques et archipels de la ville. Hugo Mendez sera derrière les platines avec ses rythmiques hypnotiques et percutantes, de quoi découvrir une nouvelle manière de faire la fête ! Enfin, parce qu’on est dans le sud et que la chaleur est difficilement supportable, vous pourrez profiter de 12h de son au bord de la piscine du mythique Tennis Club de Luminy, avec au programme Acid Arab, Mad Rey, Renart, Judaah, Braw Shelter et Master Phill. Avec un tel programme, Mirélo réinvente et bouscule nos habitudes de festivaliers, et ce n’est pas pour nous déplaire.

Braw Shelter

Vous l’aurez donc compris, le petit nouveau compte bien s’implanter durablement comme un acteur majeur. Avec comme fil conducteur « le partage d’un moment d’hédonisme au profit de tous », ils montrent bien leur volonté de rassembler, partager et sensibiliser, le tout dans le respect, en comprenant et en répondant aux enjeux environnementaux qui sont au centre des débats de notre société.