Après un été bien rempli et une rentrée menée de front, le festival Dernier Cri apporte sa touche de bonne humeur et la force nécessaire pour affronter l’hiver. Concerts, DJ sets, conférences/débats, masterclass, projections… en bref, tout ce qu’il faut pour faire un bon festival. Pour cette quatrième édition, c’est une programmation chargée qui nous attend.

Programme du festival Dernier Cri 2018

Invitée par le festival à jouer au Nu-Bahia, la franco taïwanaise Louise Chen assurera un set disco-funk-house assurément pêchu, pour la première fois à Montpellier ! Alors oui, ça se passe le dernier week-end du festival, il n’y a aucune logique à en parler en premier. Mais on avait déjà rencontré cette petite pépite de la musique lors du B:On Air à Marseille, et directement adhéré à son délire, cela va sans dire. On en a donc profité pour l’inviter au Comptoir du Disque, juste avant son set au Nu Bahia, pour un live diffusé sur nos ondes. Elle viendra passer ses meilleurs disques en compagnie des artistes récurrents de notre radio. Il nous paraissait essentiel de vous en parler dès le début de cette brève, vu notre excitation. Venez donc nous retrouver le 9 novembre pour découvrir ce qu’elle nous réserve comme surprise !

De l’ouverture au closing, la techno grondera aux quatre coins de Montpellier. Les artistes vont s’enchaîner entre l’Institut, le Dieze, le Rockstore ou l’Antirouille. Figure emblématique de la scène techno des 90’s et précurseur des mouvements électroniques en France, P Moore fera l’ouverture du festival. Après avoir été acclamé par le public au Tohu Bohu, Leo Pol reviendra nous livrer un live digne des plus grands. Paula Temple foulera quant à elle le sol montpelliérain pour la première fois. Ce monument de la techno berlinoise se produira sur la scène du Rockstore, au cœur de Montpellier, le temps d’une nuit. Abi et Melody, les artistes du label 100% féminin RA+RE, prendront possession des platines de l’Antirouille pour une soirée aux diverses influences. Sonja Moonear et Traumer clôtureront le festival sur la scène du Dieze. Les deux influents producteurs sauront nous faire taper du pied pour la dernière de cette édition. Les artistes locaux seront également bien représentés : entre Nunes, Yuki, le collectif Modal ou encore Djena, les acteurs importants de la ville vous feront découvrir la culture montpelliéraine.

Leo Pol

Un point d’honneur pour la soirée au Dieze le 3 novembre. Les folles nuits lyonnaises Garçon Sauvage s’importent à Montpellier, ces soirées queer devenues incontournables à Lyon, et notamment au Sucre, emmènent le public dans une ambiance unique. L’Homme Seul, résident de ces soirées, procure de l’amour à chacun de ses sets avec des rythmes indie-dance, nu-disco et deep house. Sheitan Brothers, ou le duo le plus excentrique de son temps, offre à chaque passage sur scène des tempos chamaniques et percutants, une techno qui leur est propre, à la limite du vaudou. Leur seul mot d’ordre : danser ! Pour cette première, le public risque fort de rentrer en transe et de se dandiner toute la nuit, hypnotisé par ces artistes au style inimitable.

Les 7, 8 et 9 novembre seront sous le signe de l’apprentissage. Deux projections sont prévues. La première aux Beaux Arts : « Modulation, Cinema for the ear » de Lara Lee, explorant l’un des développements artistiques les plus frappants du XIXe siècle, autrement dit, le début de la musique électronique. La seconde au cinéma Diagonal : « Shut up and play the piano » de Philipp Jedicke, retraçant la carrière et l’évolution du virtuose Chilly Gonzales. La conférence « L’impact de l’arrivée des géants mondiaux du spectacle vivant dans le paysage culturel français » se tiendra à la Panacée, en présence de nombreux professionnels, organisateurs, programmateurs, journalistes et professeurs. Pour finir cette semaine, ce sera une masterclass avec le collectif WSK, qui livrera les secrets de la création artistique visuelle numérique.

Master Class avec Scan X, lors de l’édition 2017

Vous l’aurez compris, cette édition s’annonce plus folle que jamais. En tous cas, la programmation nous met l’eau à la bouche et on salue la nouveauté, tant pour les thèmes de soirées que pour les artistes. Prévoyez déjà vos mots d’excuses pour vos patrons ou vos profs, car les lendemains risques d’être chaotiques.

Plus d’information, et réservation des billets ici !